Scénario avec video-conférence

Modèles de scénarisation intégrant la vidéo conférence (VC).

Modèle N°1:

  • Une ou plusieurs vidéos informatives pour apporter du contenu est mise à la disposition des élèves
  • Quelques exercices en ligne pour la vérification de la compréhension.
  • Une séance de question / réponse plus informelle pour clôturer en utilisant la VC.
  • Un test formatif peut clôturer la séquence

Modèle N°2

  • Invitation à un cours live (vient qui peut et qui veut) (VC)
  • Cours live avec support PPT ou autres supports multimédias.
  • Mise à disposition de la vidéo du cours via la plateforme ou une chaîne vidéo de type youtube ou sur un site dédié. (Pas besoin de montage spécifique)
  • Invitation à une séance de questions / réponses pour tous. (VC)

Modèle N°3 Scénario de webinaire. Idéal pour une explication technique.

  • Un cours ex-cathedra est donné, en vidéo. Séquence où l’on filme le professeur ou le professeur parle en voix off sur un diaporama.
  • Les participants n’ont pas la parole.
  • Chat pour permettre de poser des questions et réponse personnalisée en direct par l’intervenant.
  • Moments de rétroaction live en fin de séquence. Ouverture des micros.

Modèle N°4 Synchrone / Asynchrone en hybridation

Temps 1 – Synchrone – En visioconférence – Des consignes
  • L’objet de ce temps est de communiquer les consignes de travail à l’ensemble des élèves ainsi que les contenus des 3 autres temps. Ce temps ne dépasse généralement pas 30 à 40 minutes. Il peut parfois n’être que d’une dizaine de minutes. Le rendez-vous se fait à un moment déterminé, par exemple en fonction de l’horaire d’avant le confinement.
Temps 2 – Asynchrone : réalisation individuelle de la tâche et accompagnement en ligne
  • L’objet de ce temps est consacré à la réalisation de la tâche d’apprentissage et à un ou des moments pendant lesquels les élèves pourront vous contacter pour avoir de l’aide. Ce temps de réalisation de la tâche doit être calibré (une à deux fois 50′, par exemple en fonction de l’horaire d’avant le confinement). Les modalités d’accès aux échanges en direct avec l’enseignant sont communiquées préalablement
  • L’enseignant est disponible en visioconférence pour lever des difficultés d’ordre pédagogique ou technique. Les élèves se rendent spontanément à l’adresse de la visioconférence et attendent leur tour dans un dispositif de salle d’attente comme dans Zoom ou par la prise de RDV dans un agenda partagé
Temps 3 – Synchrone ou asynchrone : Dispositif d’évaluation de la qualité des apprentissages
  • Ce temps n’est pas nécessairement consécutif du temps 2, mais il marque formellement la fin du temps d’apprentissage. Ce temps donnera, en plus de l’évaluation des productions, des renseignements précieux pour le temps 4. Pour l’enseignant, l’exercice permet souvent d’ajuster les paramètres de la tâche proposée au temps 1.
  • En complément de la production communiquée par les élèves, ce dispositif permet de vérifier si les intentions d’apprentissage couvertes par la production sont rencontrées. Au-delà de la qualité même de la production réalisée, cette vérification peut porter sur des savoirs factuels on fonctionnels, sur des savoir-faire, sur la conceptualisation…
  • Ce temps est généralement court (une dizaine de minutes) et il gagne à être synchrone puisque dans ce cas, l’enseignant peut vérifier que chaque élève répond personnellement aux questions
  • L’enseignant est disponible en visioconférence pour lever des difficultés d’ordre pédagogique ou technique. Les élèves se rendent spontanément à l’adresse de la visioconférence et attendent leur tour dans un dispositif de salle d’attente comme dans Zoom ou par la prise de RDV dans un agenda partagé
Temps 4 – Synchrone : structuration des apprentissages – remédiation – consolidation – dépassement
  • Ce temps est généralement consécutif au temps 3.
  • Ce temps est consacré à la structuration des savoirs et/ou des savoir-faire et/ou des compétences visés par l’apprentissage. Ce temps n’excède pas 45 minutes. Il ne se limite pas à une correction collective des productions réalisées, mais il se focalise sur ce qui a été appris et dans quel(s) contextes le réinvestissement de ces apprentissages sera attendu. Il met en évidence les points forts, là où les élèves ont été les plus efficaces et les points faibles, là où des difficultés ont été rencontrées et les stratégies à mettre en place pour éviter ces difficultés à l’avenir. En fonction de la qualité des acquis renseignée tant par la production que le dispositif d’évaluation, le contenu de ce temps 4 permettra de cibler des apprentissages pour lesquels des difficultés ont été rencontrées ou permettra du dépassement.