investir intelligemment dans sa formation vidéo

Le monde du numérique est en plein « boom ». On n’a pas le temps de gérer la moitié d’un outil qu’un autre plus performant arrive sur le marché. Il devient alors vite frustrant pour beaucoup passer du temps à se former en autodidacte ou de manière assistée. Prenons la vidéo pour exemple.

Nombre d’enseignants se sont penchés sur l’idée de promouvoir leur cours par de courtes vidéos prenant leur écran comme théâtre des apprentissages ou même leur bureau privé, comme scène de tournage. Pour certains, ils ont même investi dans du matériel.

Mais les besoins immédiats se sont rapidement transformés en « envies d’aller plus loin ». C’est ça le numérique. Quand on commence et qu’on s’investit, on en veut davantage.

La recherche est alors toujours la même sur internet « montage vidéo simple et gratuit ». Les synonymes sont alors souvent « non pérenne – limité – peu renseigné ». Si vous ne savez pas encore dans quelle mesure vous comptez vous investir dans votre formation en montage vidéo, nous vous conseillons vivement de bien choisir votre logiciel. En effet, pour simplement découper et raccorder quelques images, un panel large de programmes existent, mais si demain, vous voulez ajouter du son, des titres, retoucher les couleurs, importer votre voix, exporter votre fichier dans certains formats,… bref, aller plus loin, ce panel pourrait bien se réduire au point que votre premier choix de logiciel dans lequel vous aurez investi du temps n’en fasse plus partie.

Conclusion : il vaut mieux taper « montage vidéo meilleurs logiciels comparatif » dans votre navigateur pour bien vous informer et faire votre choix. De cette manière, vous investirez votre temps, certes sur un programme qui apparait plus complexe mais qui en fait vous permet d’en faire un usage simple pour commencer. Votre formation devient alors rentable le jour où vous voudrez aller plus loin.

Autre aspect important : un logiciel plus complexe est aussi souvent utilisé par plus de personnes qui génèrent alors plus d’informations, de tutoriels, de forums et blogs en tout genre, ce qui vous assure de un, que ce logiciel est sérieux et pérenne, et de deux, que vous trouverez assez bien de ressources en ligne pour vous aider à démarrer dessus.

Mais alors, quels logiciels, me direz-vous ? Nous en avons sélectionné 4 dans lesquels il nous semble intéressant et rentable de se former (pas d’ordre de préférence) :

  1. Adobe Premiere Pro : payant, permet de faire des liens (Dynamic Link) avec d’autres logiciels de la suite Adobe (Audition – Photoshop – Illustrator – Animator – …) ce qui offre beaucoup de possibilités et un gain de temps
  2. Avid Media composer : payant, très complet
  3. Final Cut Pro : payant, uniquement sur Mac, interface simple (proche de celle d’Imovie)
  4. DaVinci Resolve : gratuit (version payante : DaVinci Resolve Studio), complet et organisé, connu pour sa gestion des couleurs hyper performante (étalonnage).

Commencer sur une de ces plateformes vous permettra de faire des projets de petite envergure pour débuter qui ne nécessiteront pas de grandes connaissances si ce n’est le fonctionnement général d’un banc de montage (invariant du montage). Libre à vous de fouiner par la suite pour en découvrir davantage.

Quid des autres logiciels ? La question de leur performance n’est ici pas remise en cause. C’est la réflexion sur votre investissement dans la formation qui doit l’être. En d’autres termes, si le logiciel que vous utilisez répond à vos besoins et que vous ne souhaitez pas spécialement aller plus loin, alors vous avez fait le bon choix. Sinon, il n’est jamais trop tard…